2007 – Moondog Legende par Pierre Hild.

  • Note de l’éditeur :

Moondog Légende n’est pas une biographie de Louis Thomas Hardin, et si certains faits et personnages sont inspirés de sa vie, d’autres appartiennent à sa légende, d’autres encore n’appartiennent qu’à son rêve de fiction. Avec Moondog Légende, Pierre Hild nous offre la première biographie fictive de Moondog (1916-1999) publiée en France. Un hommage à la mesure de cet artiste de rue pendant plus de 25 ans qui s’habillait en Viking, jouait des percussions faites main (trimbas) et qui édifia une œuvre musicale proche du courant minimaliste (Philip Glass, Steve Reich) s’inspirant des classiques du moyen âge, des Indiens d’Amérique et du jazz. L’auteur, dans son écriture limpide et inventive, retrace un parcours atypique et avant-gardiste. De ses archives et recherches sélectives, une poésie émane, du plus frivole au plus technique dans la variété des registres. La biographie et le récit se font signe à travers le temps. Pour les connaisseurs de Moondog, ce livre sera émouvant et impressionnant. Pour les néophytes, conseil d’ami : ne vous endormez pas avec lui les soirs de pleine lune.

  • Avis :

Ce petit ouvrage d’une quarantaine de pages nous offre une sorte de biographie «triptyque» alliant réel, légende et rêve. Année par année l’univers de Moondog nous est conté de façon poétique. Et quelle autre façon l’auteur avait-il, que celle d’utiliser de la poésie pour raconter la vie de Moondog, puisque ce dernier, finalement était poète.

  • Passages choisis :

1947 Louis T. Hardin se surnomme Moondog en souvenir de son chien qui hurlait à la lune dans le Missouri.
Moondog, arc-en-ciel au dessus de la lune, pour les Inuits.
Moondog, whisky du Kentucky.
Moondog, géant des sagas nordiques.
Moondog, queue d’une comète.

[…]

1955 Charlie Parker meurt.
Il avait pris l’habitude de s’arrêter au Moondog corner.
Moondog se souvient de leur dernière poignée de main au Times square, quelques semaines auparavant, en pleine nuit, alors que Parker battait le pavé avec Benny Goodman. Le Bird lui avait dit : « You and I should make a record ».
Moondog n’écoutait pas les paroles, juste le souffle.

___________

Éditions de l’Attente – se le procurer

Collection SPOOM
Format : 10,5 x 15 cm, 44 pages, broché,
ISBN : 978-2-914688-67-3,
Prix : 5 euros
Couverture à rabats imprimée en sérigraphie.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s