L’Oeil Electrique de mars 2000.

L’Œil électrique était un magazine dont la publication a duré de 1997 à 2004. Sous-titré « magazine collectif et interactif », il proposait à ses lecteurs de participer à sa réalisation.

Il était édité par l’association « L’Œil électrique éditions ».

Wikipedia

La réédition d’une partie de la discographie de Moondog pose un problème de taille : de quel disque parler en quelques lignes sans limiter la portée de cet événement ? Car c’est bien d’un événement qu’il s’agit, permettant de (re)découvrir plusieurs facettes du travail multidirectionnel, mais cohérent, d’un compositeur hors catégorie. Puisqu’il faut choisir (dans le cadre de cette chronique en tout cas, car vous pouvez sans hésitation écouter tous ses disques, en commençant par exemple par Elpmas), In Europe présente l’avantage, pour le néophyte, d’être à la fois accessible et varié sur la première partie (associant quatuor à cordes, percussions et celesta), pour évoluer vers des ambiances épurées et mystiques, parfois sombres. Cette évolution permettra donc d’explorer plusieurs dimensions de l’oeuvre du musicien, sans risquer d’être rebuté dès le départ par ses pièces les moins « immédiates ». Surtout, la musique de Moondog présente toujours quelque chose de retenu, que ce soit dans la légèreté ou dans les moments plus dramatiques. A ce titre, la dernière partie en solo à l’orgue d’église est tout ce qu’il y a de plus prenante. Alors c’est certain, il ne s’agit pas d’un disque à écouter entre amis autour d’un verre, mais l’univers de Moondog convient parfaitement aux moments où on a envie d’un peu de solitude et de tranquillité.

Marc Babaud

Publicités